Bienvenue l’hôtel-restaurant L’Edgar 

Appelez-nous

 

 

 

Et si nous changions de métier pendant cette fin de confinement...en vous présentant un livre avant sa sortie officielle à la FNAC, chez CULTURA ou dans nos kiosques...

L'Edgar vous présente donc le livre de Forrest Bubba...
"Je vous raconte...l'histoire d'un p'tit caillou"
et bien sur le propose à la vente par envoi postal dès le 20 Mai 2020 au prix TTC de 15€00 plus les frais de ports..marque page +10€00 qui seront intégralement reversés aux associations de femmes et enfants battus...
 

L'histoire...
"Forrest Bubba se lève tous les matins à 4h00 du matin pour écrire sur une toile le voyage qu'il a fait il y a plus de 10 ans maintenant...Livre étrange retraçant un chemin...un chemin que tout le monde aimerait faire un jour...Forrest Bubba a très peu lu mais ose poser ses maux en mots...Vous y retrouverez des passages de votre propre vie...Vous rirez et pleurerez...et peut être que grâce à lui vous oserez un jour poser vos propres maux en mots...Ce livre est un livre ouvert...Une chose cependant reste certaine, c'est que tout y est vrai...Cela ne veut pas dire pour autant que c'est vrai...Car chacun détient sa propre vérité...
Et toutes ces diffèrences forment ce que nous sommes aujourd'hui...
 
dernie?re page
 
Une chose est certaine c'est que ce livre a été écrit par un homme pour les femmes...mais aussi pour des hommes..ceux qui acceptent qu'il y a réellement une différence..

Voilà la messe est dite...mais ne le dites pas...lisez le....comme ont su le faire une dizaine de lectrices et lecteurs qui ont convaincu Forrest Bubba d'envoyer son livre aux éditeurs...ces mêmes éditeurs ayant répondu favorablement...


LES COMMENTAIRES DES LECTEURS
 

Ann du Nord (chez les chtis)
"livre intéressant, parfois complexe, d’un homme intéressant et complexe, (ou à part) -mais c’est ce qui est intéressant - profondément marqué par son enfance, son adolescence, sa famille, et surtout son père; d’un homme lassé d’une manière de vivre, et voulant en changer, d’un homme pressé, d’un homme qui court tel Forrest, désirant toujours et à jamais se surpasser, se prouver, prouver à CE père par qui il a souffert de manque affectif, manque de bienveillance, de reconnaissance à son égard, qu’il peut toujours aller plus loin, plus haut, plus vite ; d’un homme bouillonnant de souvenirs, de pensées, d’idées, de projets, de curiosité, de questions, de générosité, d’amour pour terre et nature, de poésie, de tendresse, de gourmandise pour la vie, qu’il aime par-dessus tout. Le Camino a été en quelque sorte pour lui le chemin que parcourt le p’tit bébé quand il sort du ventre de sa mère, pour accéder à la lumière. Avec quelques centimètres et quelques kilos de plus qu’un bébé, il est né à nouveau après Santiago, en est rentré lumineux, éclairé, et suffisamment illuminé pour construire une vie nouvelle dans un coin à part, où il a trouvé aussi, depuis, son a(i)mante Étoile. Parallèlement à sa nouvelle activité, il a porté en lui, comme une maman à son tour, mais pendant 10 ans, le projet du récit de ce Chemin, et de son chemin de vie. Une inconnue sur la toile a déclenché l’accouchement du Petit Caillou. Une femme-sage l'a compris, approuvé et encouragé. "


un autre...Claire...


"Quelques impressions en vrac, car j'ai pour l'instant balayé l'ensemble pour en retenir la substance
213 pages surprenant !
j'ai beaucoup ri, et surtout j'ai ressenti un personnage profond tel un oiseau tombé du nid qui arrive dans la vie avec ses ailes encore mouillées et qui mettront longtemps à sécher
En ce qui me concerne, l'histoire est belle car bien sûr le hasard n'existe pas car cette histoire fait résonance avec la mienne...
A bien comprendre le sens de nos vies et le sens de ce que nous vivons en ce moment nous pouvons CHACUN a son niveau se poser les bonnes questions
Si Compostelle apporte des réponses, et le chemin de nos vies permet des expériences, la seule réalité qui devrait émerger s'appelle : AMOUR
Et aujourd'hui c'est la seule chose qui est vraiment importante
Alors votre LIVRE est à sa place et prend tout son SENS;
Bravo !


un autre...(Joelle)


"Merci Forest de m’avoir confié les mots de tes maux, pourquoi m’as-tu choisi ? Peux être me le confieras-tu un jour mais après tout qu’importe. Quelle belle histoire que ces deux aventures qui se croisent à 10 ans d’intervalle.
J’ai fait ce voyage avec toi à une cadence qui n’appartient qu’à toi, toi qui ne connais pas de rythme tant tu veux toujours aller plus loin et plus vite. J’avais parfois l’impression d’être essoufflée en fin de lecture, bouleversée par tes émotions, tes souvenirs, ton présent, ton passé. « On avance avec la tête, on marche avec les pieds » quelle belle expression qui en dit long sur ton cheminement. J’ai buté avec toi sur les pierres, j’ai senti les terres desséchées, j’ai croisé tes ânes bâtés, j’ai partagé des verres avec toi et j’ai senti ton p’tit caillou tressauter dans ta poche au rythme de tes pas. J’ai eu chaud, j’ai eu froid, j’ai eu mal avec toi….Tout est si merveilleusement écrit. J’ai particulièrement aimé ce jour d’avant, ce moment qu’on attend, qu’on espère, qu’on voudrait faire durer…et puis cette déception, ce coup de tampon qui marquait la fin de cette merveilleuse aventure. Mais rien n’est jamais fini avec toi, chaque jour sera une nouvelle occasion pour toi de courir encore…. Après quoi ? Toi seul le sait.

Cours Forest (Merci Forrest, les larmes me viennent en terminant ce petit mot pour toi.)

 

Une autre Véronique


Je l'ai lu vite, trop vite comme une gloutonne. Je recommencerai mais dans la version papier.
J'ai aime, que dis-je, adoré vous lire. J'aime votre style, votre discretion là où elle doit être.
J'espere, non je souhaite, que Jennifer ne se soit pas perdue.
Mais juste un petit merci a elle car sans elle, ce livre aurait il exister ?

 

Karine


J'ai fini ce livre cette après-midi... je suis très émue...

 

Hélèna


Je ne l'ai pas aimé ce livre, je l'ai adoré et dévoré...

 

Maïté des pyrénéens
"Tu sais je relis cet échange sur le chemin c’est magnifique de mots d’intelligence je suis beaucoup moins doué que Forrest avec les mots mais sache que je trouve cet échange merveilleux quel bonheur tu as eu de rencontrer cela"

les hommes...
David 50 ans
"ça fait 50 ans que je n'ai pas vécu cela..."
Stéphane à Forrest
"J’ai lu avec beaucoup de curiosité ton livre.
Il m’a plu ! Les parties qui m’ont le plus intéressées sont :
- la vie d’avant
- le chemin de Compostelle

La partie de la relation épistolaire (en est-elle une réellement ?) avec la personne sur le site ne m’a pas apportée grand chose et m’a même quelques fois dérangé…
Mais ce n’est que mon avis et il faut de tout pour faire un monde !

J’aime beaucoup ton sens de l’écriture et de la narration. Cela m’a donné envie de faire St Jacques… sincèrement !
J’aime ta façon d’écrire et tes descriptions.

 

 

Renseignements par mail ou par sms au 06.80.98.41.80.